Le Castet à Martres-Tolosane

Il y a des endroits où l’on aime revenir pour des occasions particulières et le Castet dans la jolie commune de Martres-Tolosane commence à être l’un d’eux pour nous. La première fois nous y sommes allés en famille, un peu par hasard, la deuxième fois, pour fêter mes trente ans, et il y a un peu plus d’un mois, pour fêter l’anniversaire de Monsieur Chouquette, toujours en famille. Nous avons conseillé l’adresse, vanté les mérites  de ce lieu à nos proches, alors il étant temps de vous en parler aussi ici.

Bien sûr, si vous êtes toulousain, l’idée de faire presque une heure de route pour aller au restaurant vous semblera peut-être un peu incongrue, mais le village est charmant, et Martres-Tolosane étant réputé pour sa faïence (un exemple ici), vous pourrez admirer les réalisations des faïenciers dans leurs boutiques.

La façade de l’hôtel restaurant est ancienne, joliment envahie par la vigne vierge ressemble à une jolie maison bourgeoise des années 1900 et contraste avec la salle intérieure à la décoration moderne et épurée. En y allant en été, vous aurez sans doute le bonheur de vous asseoir sur la terrasse, abrités du soleil par les arbres dont la verdure forme une voute verte et rafraichissante.

Si le cadre est agréable, on y vient surtout pour ce qu’il y a dans l’assiette, et je peux vous assurer que vous ne serez pas déçus. On se demande à chaque fois pourquoi la maison n’est pas étoilée, c’est vous dire. Les dressages sont superbes, les goûts inventifs, et que dire des desserts? Le pâtissier réalise de petites oeuvres d’art en sucre soufflé, et c’est toujours aussi bon que beau !

Mise en bouche : velouté d’asperges
Millefeuille d’asperges
Avocat en croquembouche, gambas façon cocktail parfumé à la main de Bouddha et guacamole
Oeuf surprise
Dos de porc noir de Bigorre, oignons glacés et jus de cochon
Poitrine de caneton au parfum d’Orient, huile de tchermoula, samossa de cuisse confite
Magret de canard farci
Fraises au vin et au poivre
La cabosse à casser, café et cardamome
Violette en écrin de sucre soufflé, crème au poivre de Séchuan, sorbet chocolat

3 commentaires

    1. Mais? Je ne comprends pas, je m’auto-cite « le Castet dans la jolie commune de Martres Tolosane » Il y a même le lien de l’hôtel restaurant 🙂 C’est donc à Martres Tolosane, en Haute Garonne. Pour le reste, cliquer sur le lien, tout y est, les menus, l’adresse…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.