Mon buddha bowl

Ca fait très longtemps que je veux me faire un buddha bowl, mais j’ai longtemps été un peu refroidie par le fait que si c’est une recette ultra simple (ou une non recette, vu qu’on compose ça comme on veut) il faut plusieurs petites préparations, et j’ai tendance à être vite freinée si je sais que je vais passer énormément de temps et faire une vaisselle dingue pour un repas avalé en trois coups de fourchette. 

Mais avec le retour des beaux jours (j’ai du mal à écrire cette phrase vu qu’il fait gris dehors, qu’il a plu une partie de l’après midi et qu’il fait tellement sombre qu’on se croirait en pleine nuit mais bon) j’ai envie de changer un peu ma façon de cuisiner et de m’alimenter, de varier un peu mes recettes et je cherche toujours des petites idées de repas végétariens pour éviter de trop consommer de viande. Si je n’arrive pas encore à sauter le pas du végétarisme, je trouve qu’il est important de consommer de manière responsable. Peut-être qu’un jour je ferai un article sur le sujet pour vous expliquer mon point de vue. 

Pour en revenir au buddha bowl, il s’agit tout simplement de se composer un repas complet dans un bol, avec légumineuses, féculents et légumes, et d’agrémenter le tout avec une petite sauce. 

Buddha bowl à ma façon
Pour 2
Ingrédients
  1. 2 patates douces
  2. 1/4 de chou rouge
  3. 3 petites carottes
  4. 1 avocat
  5. 200g de pâtes de sarrasins cuites
  6. 2 cuillères à café de tahini
  7. 3 cuillères à soupe de jus de citron
  8. 1 cuillère à café de miel
  9. 1 cuillère à café de piment en poudre chipotle
  10. 2 cuillères à soupe d'huile de coco
  11. Un peu de coriandre fraîche
Instructions
  1. Préchauffer le four à 220 ºC
  2. Eplucher et tailler les patates douces en frites, les enrober d'huile de coco et les étaler sur une plaque. Les faire cuire pendant une quarantaine de minutes en les retournant de temps en temps.
  3. Pendant ce temps, râper le chou rouge et les carottes, détailler l'avocat en lamelles, réserver. (un peu de citron sur l'avocat pour éviter qu'il noircisse)
  4. Préparer la sauce : mélanger le tahini avec de l'eau, le jus de citron, le miel et le piment pour obtenir une sauce liquide.
  5. Une fois les patates douces cuites, tout rassembler joliment dans un bol, napper de sauce et saupoudrer de coriandre ciselée.
Notes
  1. Pour manger, chacun sa méthode, soit on mélange tout joyeusement, soit on picore un peu !
Madame Chouquette cuisine et voyage https://blog.madame-chouquette.fr/

Comments

  1. Leave a Reply

    arlette 2 - 12 mai 2017

    Tentant.. dis moi Mélanie j’ai lu l’autre jour qu’il fallait faire attention avec l’huile de coco as tu entendu parler de ça? en tous les cas bonne idée Je cuisine souvent les patates douces elles sont recommandées pour les diabètiques Comme toi ma difficulté de manger tout vegetal ressemble à un record de triple saut aux olympiques Bisous ma belle

    • Leave a Reply

      Madame Chouquette - 12 mai 2017

      En fait l’huile de coco a mauvaise presse parce qu’elle contient des graisses saturées. Selon les articles que j’ai lu, elle est ni bonne (comme certains voudraient nous le faire croire) ni mauvaise pour la santé. A utiliser de temps en temps, mais moins que l’huile d’olive et de colza qui ont elles, meilleure presse. Elle a par contre l’avantage de très bien supporter la chaleur, donc pour ce genre de recettes, c’est pas mal du tout. C’est comme tout je crois, il faut en user mais ne pas en abuser !
      Bises 🙂

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>