Adresse toulousaine : Sandyan, Cuisine de rue

Aujourd’hui c’est donc à Toulouse que je vous emmène. Je n’ai pas l’habitude de parler des adresses de ma ville, parce qu’au final quand je suis à la maison, je profite de la cuisine de Monsieur Chouquette ou je mitonne moi même des petits plats. 

Pourtant, samedi midi nous avons profité d’être en centre ville pour tester la Cuisine de rue de Yannick Delpech, chez Sandyan. Situé rue Alsace Lorraine, le lieu est double : un salon de thé, pâtisserie de luxe d’un côté et de l’autre, une enseigne un peu plus accessible, une cuisine qui se veut de rue, avec des menus 9,80 à 14,80 euros. C’est un peu cher pour Toulouse peut-être, mais de temps en temps, ça passe ! 

La carte est limitée ce qui est toujours un bon signe dans ce genre d’établissement. Pourtant, difficile de faire un choix, tout est tentant. Finalement, j’ai pris une Rue Pastilla (pastilla de canard à l’orange, légumes et épices) et Monsieur Chouquette une Rue Okonomiyaki (galette de seiche, chou blanc, gingembre et roquette). Nous avons aussi choisi chacun un jus pressé, un dessert, et sommes montés en salle après avoir payé avec un petit numéro pour que l’on nous apporte ensuite notre plat.

La salle à l’étage est grande avec une décoration plutôt urbaine, ça manque peut-être un peu de charme. Les couverts, en bois, sont en libre service, les verres (émaillés et un peu abîmés) et les carafes d’eau aussi. Un petit côté cantine ou fast-food de luxe, donc. 

Nous sommes plutôt rapidement servis, et la surprise est agréable, de belles assiettes, bien garnies en légumes, on ne s’attendait pas forcément à ça. La pastilla était très bonne, beaucoup d’épices et de saveur, même constat du côté de l’okonomiyaki, un régal. 

Jus de carottes, gingembre et orange

En dessert j’avais choisi un cake pistache framboise, ultra moelleux, peut être un côté artificiel pour la pistache, mais j’ai bien apprécié quand même. La verrine tarte aux fraises choisi par Monsieur Chouquette était un peu chiche en fraises, et c’est bien dommage. Rien à dire sur les jus, ils étaient pas mal du tout.

Verdict final, on vous conseille tout à fait un petit passage par Sandyan, Cuisine de rue !

 

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>