Un mois à San Francisco :Le Golden Gate Park

Voyage | 14 octobre 2016 | By

L’un de mes endroits préférés à San Francisco, celui où je suis retournée plusieurs fois, est le Golden Gate Park. Contrairement à ce que pourrait faire penser son nom on y voit pas le Golden Gate, mais il regorge d’une multitude d’endroits charmants, et on peut y faire tellement de choses que je ne pouvais pas ne pas lui consacrer un petit article rien qu’à lui.
Il est exceptionnellement grand, tellement qu’il est impossible de penser l’explorer en une seule fois, à pieds en tout cas.
C’est aussi l’endroit où j’ai vu le plus souvent vu du brouillard et le temps changer, sans doute à cause de la proximité avec le bord de l’eau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


A son extrémité se trouve Ocean’s end une longue plage de sable fin qui n’est pas la plus jolie plage du coin, et qui n’est clairement pas non plus située dans le plus joli quartier de San Francisco. Le fait que j’y sois allée par un jour gris et de brouillard joue sans doute. Néanmoins en passant par le parc cela peut être agréable d’y aller, juste pour respirer le bon air de l’océan. (et s’il fait beau pour y tremper les pieds !)
Non loin de la plage vous serez sans doute étonnés de poser les yeux sur deux moulins. Le parc ayant été érigé sur des dunes, il lui faut une source d’irrigation constante, d’où la création de ces moulins. Ils ne sont bien sûr plus utilisés aujourd’hui, mais ils ont été restaurés et valent le coup d’oeil.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


A l’autre bout du parc, en s’éloignant de l’océan, se trouve le jardin botanique, qui est à mon sens la chose à ne pas rater dans le parc si vous devez n’y consacrer qu’un temps réduit. Immense et constitué de plusieurs zones consacrée à des végétations de pays divers, on peut s’y balader pendant des heures, croiser des écureuils, faire la sieste sur un banc, toucher et sentir les fleurs dans le jardin consacré aux odeurs, se perdre dans les dédales et les chemins, et croiser des colibris.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Pour rester dans le domaine des fleurs, il y a également le « Conservatory of Flowers » une immense serre remplies de fleurs exotiques, avec de très belles orchidées.
Si vous avez envie d’un peu de quiétude et de recueillement, tout à côté se trouve un petit écrin de calme et de tranquillité dédié aux victimes du Sida, « The national aids memorial grove » c’est vraiment un très joli endroit, très émouvant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Je vous conseille aussi l’Académie des sciences de Californie, où nous avons passé une excellente après-midi à nous promener dans la forêt tropicale, à admirer les poissons exotiques et les méduses, et où on peut même participer à une reconstitution des tremblements de terre les plus marquants de San Francisco grâce à un simulateur. Il y a aussi un planétarium, fermé quand nous y sommes allés.

 Pas encore lassés? Vous pourrez visiter le De Youg Museum, un musée d’art moderne, ou alors louer une barque pour parcourir le Stow Lake.

Comments

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>