Pavlova à l’orange sanguine

L’autre jour j’ai acheté des oranges sanguines chez mon  primeur avec dans la tête l’idée d’un gâteau, aperçu il y a un an, à l’huile d’olive et aux oranges sanguines. Sauf que, n’ayant pas relu cette recette depuis fort longtemps, je ne me souvenais pas qu’on gardait la peau des oranges et qu’il m’aurait donc fallut les acheter bio… Erreur fatale ! Que faire donc avec mes petites oranges ? Si on trouve beaucoup de recettes sur Internet, je voulais quelque chose qui ne transforme pas trop l’orange, afin que l’on puisse apercevoir sa jolie couleur. Ne pas la cuire, donc, si possible. 

J’ai fini par penser à la pavlova, dessert que je n’avais jamais encore fait. Il faut dire que la meringue et moi, après une folle passion quand j’étais petite, on est un peu fâchés. Je trouve difficile d’équilibrer un dessert qui en contient, et j’aime de moins les desserts trop sucrés. Je recherche de plus en plus à équilibrer les saveurs et à ne pas être dans l’excès, ce qui n’est pas toujours évident.

9J5A7660

Je crois que c’est Philippe Conticini qui parle du sucre comme d’un assaisonnement, et c’est tout à fait ça. Il doit se doser, tout comme le sel, afin de respecter le goût des autres ingrédients et de ne pas les dénaturer. 

Mais je m’égare ! J’ai choisi d’aromatiser la chantilly à la fleur d’oranger pour une petite touche orientale, d’ajouter quelques kumquats confits (maison), et un peu de menthe. C’était délicieux. Je pense que la pavlova va souvent s’inviter à notre table. La meringue était croquante et moelleuse, la chantilly aérienne et parfumée… Il est rare que je sois aussi satisfaite d’une création !

Pavlova à l'orange sanguine
Pour 4
Temps de Préparation
Temps de Préparation
Ingrédients
  1. 2 oeufs
  2. 100g de sucre
  3. 1cc de jus de citron
  4. 40cl de crème fleurette entière
  5. 3 cuillères à soupe de sucre glace
  6. 1 cuillère à soupe de fleur d'oranger
  7. Quelques kumquats confits
  8. Une orange sanguine
  9. Quelques feuilles de menthe pour le décor
Instructions
  1. Préchauffer le four à 110ºC.
  2. Monter les blancs en neige progressivement puis ajouter le sucre.
  3. Ajouter le citron quand ils sont bien fermes.
  4. Fouetter de nouveau.
  5. Dresser vos meringues sur une plaque garnie de papier sulfurisé.
  6. Faire cuire pendant une heure dix à 110ºC.
  7. Laisser refroidir les meringues.
  8. Au moment de servir, monter la chantilly, l'aromatiser.
  9. Garnir les pavlovas de chantilly, de suprêmes d'orange sanguine et de petits quartiers de kumquats confits et de feuilles de menthe.
Madame Chouquette cuisine et voyage https://blog.madame-chouquette.fr/

Comments

  1. Leave a Reply

    Afternoon Tea - 8 mars 2016

    Une merveille de légèreté … moi j’adore en plus avec des oranges sanguines , je suis séduite 😉

  2. Leave a Reply

    pascale82 - 18 mars 2016

    Bonjour Mélanie,
    J’ai succombé aussi à la mode Pavlova il y a 2 ans, je fais la recette de Pierre Hermé qui est sensiblement la même.
    Ce dessert est un vrai régal et plein de déclinaisons s’offrent à nos imaginations
    Bravo pour ton joli blog

    • Leave a Reply

      Madame Chouquette - 18 mars 2016

      Pierre Hermé, une référence ! Je suis une grande fan de ce pâtissier. C’est vrai que la pavlova est vraiment déclinable selon les envies et les saisons. Merci de ton commentaire 🙂

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>