Beaucoup de Toscane et un peu de Ligurie…

Je continue à découper le voyage en Italie pour vous le raconter, j’essaie d’être logique et de pas trop charger les articles. J’espère qu’ils vous plaisent !

Aujourd’hui, j’aborde notre seconde partie de voyage en Toscane, après Florence, et je vous parlerai aussi d’Assise, puisque nous avons profité de quelques jours près de Sienne pour visiter la ville de Saint François.

Mais commençons par la Toscane et par Sienne !

Célèbre pour son palio (course de chevaux), Sienne est une ville qui ne pourra que vous charmer ! On a adoré s’y promener. Elle ne ménage pas vos mollets, ça monte, ça descend, mais ça en vaut vraiment la peine. Dans le centre, chaque quartier a sa mascotte. Ce fut un jeu de les chercher et de trouver une fontaine, une lampe ou un autre objet à leur effigie. Nous y sommes allés deux fois, et à chaque fois j’ai été ébahie en arrivant sur la Piazza del Campo. On passe de rues assez étroites à une place immense, baignée de soleil. Incroyable !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Que dire de sa cathédrale ? Ne manquez pas de la visiter si vous venez à Sienne. Certes l’entrée en est payante, comme souvent en Italie, mais cela en vaut la peine. Il y a même une petite salle avec quelques manuscrits enluminés dont les plafonds sont peints de fresques superbes. Nous avions pris un billet couplé avec le « musée de l’oeuvre de la Cathédrale », qui offre en plus des oeuvres d’arts, une vue assez incroyable sur la ville et ses environs. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques bonnes adresses :

Il Magnifico27 Via dei Pellegrini : Une boulangerie-épicerie où nous avons acheté des spécialités locales sucrées : les cantucci et les ricciarelli. On a trouvé ça tellement bon qu’on en a ramené pour nos proches. La vendeuse nous a offert quelques biscuits pour grignoter après nos achats, de quoi être encore plus conquis !

Grom, 11 Via Banchi di Sopra: Pour les glaces. C’est une chaine, vous en trouverez aussi dans d’autres villes, et même à Paris ! Il y a quelques parfums classiques, des sorbets, quelques parfums un peu plus originaux et un parfum du mois.  C’est un poil plus cher qu’habituellement, mais on les a trouvées très bonnes.

Osteria Il Grattacielo, 8, Via Pontani:  Un tout petit restau qui ne paye pas de mine, mais on y a très bien mangé et pour pas cher du tout. Des pâtes pour moi, une assiette composée pour Monsieur Chouquette. 

Toujours en Toscane, San Gimignano a des airs de carte postale. En grimpant au village on a une vue magnifique sur les alentours, et le village lui-même a des petits airs médiévaux qui m’ont fait penser un peu à Cordes-sur Ciel, dans le Tarn, pour ceux qui connaissent. En version italienne, plus coloré… Outre la balade dans les rues qui vaut à elle seul le détour, je vous conseille fortement d’aller au moins voir la cour intérieure du Palazzo Pubblico. Elle est ornée de très belles peintures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite adresse glaces : Gelateria Dondoli, 4 Piazza Della Cisterna. Pas mal de choix pour cette adresse très courue (forcément, un champion du monde de glaces…). Pour certains de leurs parfums ils utilisent des ingrédients bio en plus ! 

Et pour finir, partons en Ligurie

Juste avant d’arriver à Assise, par la route, on aperçoit la ville se dessiner, et nous nous arrêtons pour la contempler, et prendre quelques photos. La basilique Saint François se détache nettement. Si la ville est touristique, c’est avant tout un lieu de pèlerinage, vous y croiserez donc beaucoup de croyants. Le mélange entre les curieux et les pieux est un peu étrange, et je me suis parfois un peu sentie déplacée, me demandant si je ne gênais pas ceux qui croient, en admirant simplement les peintures, ou la beauté des églises. Néanmoins, devant la beauté des édifices, j’ai mis mes scrupules au placard, et j’ai juste apprécié. La Basilique Sainte Claire vous raconte l’histoire de cette sainte qui a créé les Clarisses, et bien sûr la basilique Saint François est absolument superbe. Vous ne pourrez que vous fier à moi pour l’intérieur, les photos y sont interdites. Se balader dans la ville est aussi très agréable, on y découvre un temple autrefois dédié à Minerve qui a été transformé en église, et les petites rues sont pleines de charme. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite adresse pour manger sur le pouce : Piadina bioligica, 3 Via Giotto, où l’on vous servira des piadina, sortes de petites crêpes d’épeautre fourrées. C’est peu coûteux, et le choix des garnitures est large. 

Tags:

Comments

  1. Leave a Reply

    sylvie - 22 septembre 2017

    Merci ! encore une fois super article et très belles photos
    ça donne vraiment envie d’y aller ! je ne connais perso qu’un petit bout de la Toscane, j’en profite d’ailleurs pour parler du génial restaurant/chambre d’hôtes La Locanda Cuccuini, allez y la prochaine fois, les yeux fermés, vous étiez tout près quand vous étiez à San Gimignano, c’est à Cavriglia, et voici leur site : http://www.locanda-cuccuini.com/fr/
    J’attends maintenant le prochain article
    Bises !

  2. Leave a Reply

    Arlette - 24 septembre 2017

    Pour ma part de la toscane je ne connais que Florence où j’ai merveilleusement mangé! nous logions dans un couvent avec repas du soir et fermeture des portes à 22h !!!repas simples et délicieux servis par une soeur d’age canonique mais très drôle, les chambres aménagées n’etaient pas luxueuses mais on avait des peintures au plafond du XVIeme et la vue sur un jardin plein de sérénite et de chats.
    Merci pour ce reportage bisous ma Belle

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>