Florence, un rêve réalisé !

Chez mes grands-parents paternels, dans la salle à manger, il y a quelques étagères bibliothèques, remplies de livres, d’objets et de photos. Parmi les livres, il y a les épais volumes d’une encyclopédie sur l’art que je feuilletais des heures durant. J’ai dessiné tant de fois les tableaux qui s’y trouvent que je les connais par coeur. Parmi les peintres abordés, Botticelli avait ma préférence, et depuis très longtemps je me suis juré d’aller voir ses plus grandes oeuvres à la Galerie des Offices, à Florence. Au fil du temps, c’est la ville en elle-même qui est devenue un rêve de voyage, et je peux vous dire que le matin où nous y sommes arrivés, j’étais très fébrile.

Allais-je être déçue? C’est le problème des rêves et de l’idéalisation, parfois on se fait des montagnes de quelque chose, et puis au final on se dit « tout ça pour ça? ».

Ce ne fut pas le cas à Florence. Dès que j’ai posé un pied sur la piazza del Duomo, j’ai su que j’allais aimer la ville. Oui, il y avait du monde, mais la Cathédrale Santa Maria del Fiore est une petite merveille, et j’aurais pu rester des heures à la contempler. Mais j’arrête de blablater et vous livre conseils et bonnes adresses !

A visiter / voir :

Santa Maria del FiorePiazza del Duomo, l’entrée est gratuite, il faut juste être assez patient pour faire la queue ! La coupole se visite aussi, mais est payante et nous ne l’avons pas fait. L’intérieur de la Cathédrale peut se révéler un peu décevant, c’est beaucoup plus sobre que l’extérieur, mais si vous avez le temps, et qu’il n’y a pas trop de monde je vous le conseille quand même.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Basilique Santa Croce, Piazza di Santa Croce. Nous logions juste à côté et l’avons admirée sous le soleil naissant, la nuit, en pleine-après midi, on ne s’en lasse pas. Nous avons manqué de temps pour la visiter, mais si vous le pouvez, je pense que cela en vaut vraiment la peine. La place qu’elle domine est très remplie la journée, mais le soir elle se vide, et c’est agréable de s’y attarder. Nous y avons même bu un verre pour mieux en profiter.

Le palais Pitti, Piazza de Pitti : c’est le plus grand ensemble de musées de Florence et il se décompose en plusieurs galeries. Si vous êtes amateurs d’art c’est à faire. Il y a une succession de tableaux qui laisse sans voix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La piazza della Signoria : certes on ne visite pas une place, mais vous pourrez y admirer le palazzo Vechio, et aller dans la loggia dei Lanzi, un mini musée à ciel ouvert avec de très belles statues (qui sont des copies pour la plupart)

La basilique Santa Maria Novella, Piazza di Santa Maria Novella: Encore une sublime basilique, que l’on peut également visiter. (nous ne l’avons pas fait, question de temps… ) 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le musée des Offices, Piazzale degli Uffizi : si je ne devais retenir qu’un musée ce serait celui-ci. La collection est incroyable, on a l’impression de ne jamais en voir la fin ! Les plafonds des longs couloirs qui encadrent les salles de peinture du deuxième étage valent à eux seuls la visite. Et puis… Le Printemps. La Naissance de Vénus. Comment retranscrire avec justesse la beauté de ces oeuvres de Botticelli ? Allez les voir ! Si vous êtes sensibles à ce genre de peinture vous n’en ressortirez pas indemnes. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Où manger/ Shopping :

Je commence par une adresse qui ne concerne pas la nourriture, celle d’une parfumerie très ancienne qui se visite comme un musée :L’Officina profumo-farmaceutica di Santa Maria Novella, 16 Via della Scala. Un endroit hors du temps, avec des produits certes très luxueux, mais que de plaisirs pour les yeux. Les savons, pas donnés mais abordables tout de même pour un joli souvenir, sentent divinement bon. Nous en avons ramené un qui a embaumé la valise. 

Pour manger, maintenant !

Le Mercato di San Lorenzo, Piazza del Mercato Centrale. Outre le marché, au dessus il y a un espace dédié à la restauration, ouvert, avec beaucoup de tables et des comptoirs avec des offres différentes. Pratique pour manger tous ensemble tout en se faisant plaisir chacun selon sa faim. Nous y avons mangé deux fois, de très bonnes pâtes, et d’excellentes pizze.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Amorino panino e vino, 16R via dei Servi : à deux pas du Duomo, de très bons sandwiches à manger sur le pouce. Quand on est fatigués et qu’on a pas trop faim après une grosse journée, c’est nickel. 

Dondino, 6 Piazza Santa Croce: pour boire un verre et grignoter, un très chouette endroit sur la place de la Basilique Santa Croce. On y a bu de très bons (et très grands) spritz et mangé de chouettes bruschette.

 

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>