Chocolate Addiction

9J5A7582

Rien ne sonne plus hiver et Noël à mes yeux qu’un bon chocolat chaud, même si j’ai longtemps été capable de commander cette boisson en plein mois d’août, dans le Sud, en terrasse. Je crois que je me souviendrai longtemps de la réaction d’un serveur à cette demande visiblement un peu loufoque ! 

Le chocolat chaud tel qu’on le connaît aujourd’hui n’est pas si vieux que cela. Cette boisson mythique nous vient comme vous le savez sûrement des Amériques, et elle a été ramenée en Espagne par les conquistadors au 16ème siècle. A l’époque, on préparait le chocolat chaud avec du sucre de canne et de la fleur d’oranger, mais pas de lait ! Ce sont successivement Anne d’Autriche, puis Marie-Thérèse qui aideront notre chocolat à s’implanter en France. 

Pour en arriver à notre chocolat au lait il faudra attendre le 18ème siècle, en Angleterre. 

La boisson va pouvoir se populariser grâce à Van Houten qui en 1828 va inventer un procédé permettant de séparer le beurre et la poudre de cacao. Une invention magique, qui permit l’industrialisation et la commercialisation à grande échelle. Merci Monsieur Van Houten !

Ce n’est pas une recette que je vous propose aujourd’hui, mais plusieurs variations autour du fameux chocolat chaud. Vous verrez laquelle vous aurez envie de tester (vous pouvez les tester toutes, bien sûr :p ). 

Chocolat chaud version xocoatl aztèque. Pour celle-ci, je suis partie d’une recette de Pierre Hermé, sans lait, à laquelle j’ajoute quelques épices puisque le xocoatl se préparait très épicé. 

Il vous faut : 125 de chocolat à 72% de cacao, 630g d’eau, 40g de sucre, 25g de cacao en poudre, un peu de fleur de sel, de piment, et une gousse de vanille. 

Pour le réaliser :

  • Hachez le chocolat. 
  • Dans une casserole, faites bouillir l’eau, le sucre et la fleur de sel et la gousse de vanille, et ajoutez le cacao en poudre.
  • Portez à ébullition. Laissez bouillir pendant 5 minutes et versez ensuite en plusieurs étapes sur le chocolat comme pour une ganache.  
  • Ajoutez le piment. Faites mousser à l’aide d’un mixeur plongeant.
  • Servir chaud !

Chocolat chaud au jus et zestes d’orange: Pour twister le chocolat chaud et lui apporter un peu d’acidité, remplacez un quart du lait (d’une recette classique de chocolat chaud) par du jus d’orange, mettez quelques zestes, et utilisez du cacao en poudre ou du chocolat très noir. 

Chocolat blanc aux épices : Pour les becs sucrés, vous pouvez très bien mélanger du lait chaud préalablement épicé avec de la cannelle ou des quatre épices à du chocolat blanc pour un résultat très gourmand. 

Chocolat chaud façon After Eight: Si vous aimez ces fameux chocolats à la menthe, vous pouvez en donner le goût à votre chocolat chaud en faisant tout simplement infuser quelques feuilles de menthe dans votre lait. Un résultat so British !

Chocolat chaud des Antilles: Pour un chocolat chaud qui vous fera voyager dans les Îles, je vous propose de remplacer une petite partie de votre lait par du lait de coco, et d’ajouter un peu de rhum. Vous pourrez également ajouter quelques zestes de citron vert à la fin, pour un peu d’acidité. 

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>